2 alphabets sur nos étiquettes, normal !

L’image ci-dessous présente l’étiquette du Château Hourtin-Ducasse, avec gaufrage, et l’étiquette des Roses de Marie, avec vernis ; deux techniques différentes adaptées au papier respectif de chacun et qui permettent d’intégrer le braille sur nos étiquettes.

Vous trouvez beaucoup d’informations sur les étiquettes de vin. Pour deux raisons : d’une part l’envie de vous faire partager tout ce que le producteur sait de son vin et de son millésime et d’autre part, la législation, notamment liée aux Appellations d’Origine Contrôlée. Alors c’est vrai, chacun doit faire le tri parmi l’ensemble des messages présentés pour s’y retrouver selon ses propres critères de choix. Au Château Hourtin-Ducasse, depuis 2004, nous voulons « faire simple ». Nos étiquettes doivent refléter cette authenticité, cette vérité et cette accessibilité que nous recherchons aussi bien dans la structure et les arômes du vin que dans nos tarifs. Et la simplicité ne nous semble pas incompatible avec la qualité, l’élégance, la joliesse que nous voulons dans et à l’extérieur de la bouteille. C’est pourquoi nous avons laissé à la contre-étiquette les informations légales. L'appellation d'origine, le degré d’alcool, le contenant, le millésime, les informations sur l’embouteilleur (qui se traduit pour nous par Mis en Bouteille au Château suivi de notre qualité et de nos coordonnées), une mention sur les sulfites, une autre pour prévenir les femmes enceintes… y figurent dans des tailles de caractère imposées. L’étiquette présente, quant à elle, les informations qui nous semblent décisives pour nous reconnaître et nous choisir : la marque, la région, l’appellation, le classement, le millésime.

Alphabet latin, alphabet braille, évidemment !

Mais jusqu’à aujourd’hui, certains ne le savaient pas. Certains n’avaient même pas accès à ces éléments déterminants. Nous avons donc ajouté un nouvel alphabet à notre étiquette. Depuis le millésime 2010, notre étiquette s’adresse à tous. Normal, non ?