VENDANGE

VENDANGE

du 28 septembre au 17 octobre

ASSEMBLAGE

de cabernet-sauvignon 65 %, merlot 30 %, cabernet franc 4 %, petit verdot 1 %

ASSEMBLAGE

VINIFICATION

ET ELEVAGE

FERMENTATION

malolactique en barriques (100 %)

ÉLEVAGE 

durant 15 mois en barriques dont 55 % de bois neuf

PRODUCTION

de 66 000 bouteilles

13 % vol.

PRODUCTION

ET DEGRE

Château Hourtin-Ducasse 2009

Du velours

Obtenir la fiche technique

  • noté 15 et coup de cœur dans le guide Bettane+Desseauve 2016

  • 15,6*** dans le Guide Primeurs 2009 de Decanter, à Londres

  • 87 sur le site de Robert Parker par Neal Martin

  • 87 et sélectionné Vigneron d’Or par le guide Gilbert et Gaillard 2013

  • Une médaille de bronze à l’International Wine Challenge 2012, à Londres

  • Sélectionné Cru Bourgeois, normes 2009

  • Sélectionné prix d’honneur guide Dussert-Gerber 2017

  • Une médaille de bronze au China Sommeliers Wine Challenge 2011, à Shanghai

  • Une médaille de bronze au Hong Kong International Wine & Spirit Competition 2011 de Cathay Pacific, accord met/vin avec le canard pékinois

  • Une médaille de bronze au Hong Kong International Wine & Spirit Competition 2011 de Cathay Pacific, accord met/vin avec les dim sum

  • Une médaille d’argent au China Best Value Wine Awards 2012, à Hong-Kong

  • Une médaille d’argent à l’International Wine and Spirit Competition 2012, à Londres

  • Sélectionné dans le guide Un Vin presque Parfait 2012, en France

file_21.png

MENTIONS

LA CAMPAGNE

Le début de printemps humide et frais se traduisit par un débourrement tardif et une pousse végétative assez lente au départ. Un orage de grêle, le 11 mai, toucha le vignoble du Médoc sans incidence sur le potentiel qualitatif mais l’attaque par le mildiou qui suivit endommagea une partie de notre récolte. À partir du mois de juin, les conditions climatiques furent très clémentes. La floraison se déroula rapidement et de façon homogène sous un climat sec et ensoleillé ; la véraison aussi, grâce à un été sans excès. L’alimentation hydrique devint de plus en plus contraignante : les vignes souffrirent, les baies se concentrèrent et le potentiel de qualité des fruits s'annonça excellent. Le beau temps des mois de septembre et octobre nous permit de goûter chaque jour nos raisins mais surtout de patienter jusqu'à l'obtention d'une texture veloutée et soyeuse, même si la maturité technologique était atteinte dès début septembre (degré potentiel de 13,5° à 14°). Les vendanges démarrèrent le 26 septembre sur les merlots les plus précoces et se poursuivirent sans hâte avec des raisins parfaitement mûrs et sains, savoureux et concentrés jusqu'au 14 octobre. Le rendement fut de 27 hl/ha.
Si ce très beau millésime permit au viticulteur de vendanger sereinement, il rendit l'œnologue un peu plus anxieux. Les raisins arrivèrent au chai à des températures plus élevées qu'à l'accoutumée. Il fut nécessaire de refroidir la vendange pour maîtriser les températures de fermentation. La grande richesse des moûts demanda une surveillance particulière afin de piloter les extractions avec précision. Mais ces efforts furent encouragés par la très grande qualité des dégustations quotidiennes où nous restions stupéfaits devant la fraîcheur, la densité et la finesse de nos lots. C'est un millésime de terroir, dans lequel chaque parcelle s'est pleinement exprimée, contribuant ainsi à des assemblages d'une très grande complexité et suavité.

Une jolie campagne, parfaitement rythmée, des vinifications à contrôler.

  >>>

DEGUSTATION

24 mars 2018
jour racines
Marc Quertinier,
œnologue

Robe jeune rubis foncé.
Nez plein, fruité, fruits mûrs, minéral, charnu. Typé Médoc. Beaucoup d’éclat.
En bouche, gras, plein, fine sucrosité. Très beaux tanins. Retour fruité.
Un grand millésime racé.
Harmonies : foie gras et sa gelée, carré d’agneau, côte de bœuf sauce marchand de vins, sukiyaki (fondue japonaise) …

chateauhourtinducasse new logo complet.p