Les millésimes
  1. 1999
  2. 2000
  3. 2001
  4. 2002
  5. 2003
  6. 2004
  7. 2005
  8. 2006
  9. 2007
  10. 2008
  11. 2009
  12. 2010
  13. 2011
  14. 2012
  15. 2013
  16. 2014
  17. 2015
  18. 2016
 

Château Hourtin-Ducasse 2014

2014

Mentions

Noté 91 par Wine Enthusiast
Noté 15,75 par Jane Anson, New Bordeaux
Noté 89 par Andreas Larsson
Noté 15,75 par Vert de Vin
Une médaille de bronze au Hong Kong International Wine & Spirit Competition 2015 de Cathay Pacific, accord met/vin avec le pigeon fumé aux feuilles de thé Oolong
Sélectionné et noté * par 1001 Dégustations 2016, Guide Internet des Vins
Sélectionné Cru Bourgeois, normes 2009
Une médaille d’argent aux Féminalise 2017, à Beaune
Une médaille d'argent au concours Elle A Table 2017, à Paris

La campagne

Après un démarrage en fanfare grâce à un début de printemps chaud et un mois de juin enthousiasmant, la campagne 2014 qui s’annonçait très prometteuse s’est finalement avérée délicate et complexe. Juillet a été froid, en dessous des normales saisonnières, et les nuits fraiches d’août complétées par de pluvieuses journées n’ont rien rattrapé. Conséquence, la véraison était hétérogène au sein même de la grappe et toute l’avance prise pendant les jolis mois du printemps était perdue. C’est finalement le très beau mois de septembre avec temps sec, températures proches des 30°C et ensoleillement exceptionnel qui sauva le millésime ; un vrai cadeau de la nature, parfaitement inattendu (comme en 2008). Ce beau temps général agrémenté de nuits fraiches, scénario idéal pour l’expression aromatique, permit également l’arrêt de toutes les dégradations sanitaires dans les parcelles atteintes. Résultat : de magnifiques petites baies, très concentrées. C'est un millésime rare, avec encore une petite récolte pour nous, mais qui pourrait être le digne successeur des grands millésimes classiques. On pense déjà au 2010 pour la structure et au 2001 pour la fraicheur et l’éclat du fruit. Finalement le 2014 ne ressemblera qu’à lui-même avec un équilibre prometteur entre sucre et acidité et qui laisse deviner une jolie complexité aromatique à venir. A suivre !

Date des vendanges

Du 30 septembre au 15 octobre (tout à la main, excepté le dernier jour pour finir avant l’arrivée de la pluie)

Assemblage

Cabernet-Sauvignon 46 %, merlot 46 %, cabernet franc 5 %, petit verdot 3 %

Vinification et élevage

Fermentation alcoolique en barriques ouvertes (50 % de la récolte), fermentation malolactique en barriques (100 %) et élevage pendant 14 mois en barriques, dont 30 % de bois neuf

Degré

12,5 %

Production

14 200 bouteilles

Dégustation (25.9.18) – Mathieu Huguet, œnologue

Teinte sombre aux reflets discrètement grenat. Une couleur qui résiste très bien à l’évolution.
Nez impeccablement défini sur des notes de cassis et de fumé. À l’aération un regain de complexité et d’intensité reposant sur les fruits noirs et les épices.
Un vin concentré et ramassé sur une matrice épaisse. Le vin campe encore sur sa jeunesse ; avec le temps, les tanins s’affineront et dévoileront tout leur potentiel.
Températures de service : 14 – 15° C.
Harmonies : confit de canard, fondue savoyarde, fajitas au poulet et poivrons, filet de sanglier aux poires…

Aucun produit ne correspond à la sélection