Les millésimes
  1. 1999
  2. 2000
  3. 2001
  4. 2002
  5. 2003
  6. 2004
  7. 2005
  8. 2006
  9. 2007
  10. 2008
  11. 2009
  12. 2010
  13. 2011
  14. 2012
  15. 2013
  16. 2014
  17. 2015
 

Château Hourtin-Ducasse 2007

2007

Mentions

Une recommandation au Decanter World Wine Awards 2009 de Londres
Cru Bourgeois, classement 2003
Sélectionné prix d’honneur guide Dussert-Gerber 2016
Une médaille de bronze au concours Féminalise 2010 à Beaune, en France
Sélectionné Vigneron d’Or par le guide Gilbert et Gaillard 2012. Noté 85/100

La campagne

Après un hiver doux et sec, le débourrement a été précoce : dernière semaine de mars pour les merlots et première semaine d’avril pour les cabernets. Cette précocité a rendu la vigne vulnérable et la campagne 2007 complexe à conduire jusqu’à la fin des vendanges.
A partir de la mi-avril, le temps instable nous a amené à fractionner les traitements, particulièrement ciblés, et ainsi à les multiplier.
La floraison, le 10 mai, également précoce, a été caractérisée par une grande disparité, aussi bien entre les cépages que pour un même cépage dans une même parcelle. La persistance de ce temps instable a même engendré de la coulure sur certains cabernet-sauvignons.
Pendant l’été, frais et humide, des travaux sur chaque pied de vigne (échardage, effeuillage, éclaircissage …) nous ont permis d’homogénéiser les maturités des pieds et de protéger au mieux le potentiel du millésime.
Les fortes précipitations de la deuxième quinzaine d’août, près de 100 mm, ont ralenti la croissance de la vigne ; mais le mois de septembre, particulièrement sec et ensoleillé, a permis de rattraper le retard.
Les vendanges se sont déroulées du 25 septembre au 16 octobre. Les raisins étaient petits, très concentrés et donnant peu de jus. 500 hl ont été récoltés.
Nous avons alors procédé à des macérations pré-fermentaires à froid, suivies de fermentations alcooliques rapides, le tout conduisant finalement à un vin de belle couleur et de belle matière… un vin à beau potentiel, mais en très petite quantité.

Assemblage

Cabernet-sauvignon 53 %, merlot 40 %, cabernet franc 5 %, petit verdot 2 %

Production

60 000 bouteilles

Dégustation (11.10.16) - Marc Quertinier, oenologue

Belle robe dense pour ce millésime.
Nez fruité (fruits noirs), avec des touches variétales de poivron fumé (cabernet-sauvignon).
En bouche, rond, charnu, plein, long. Bons tanins crayeux tactiles.
A boire frais (12 – 13° C.).
Harmonies : magret de canard aux baies de cassis, lièvre en saupiquet, jarret de veau en croûte…, tomme de savoie, saint-paulin…, clafoutis aux griottes…

Château Hourtin-Ducasse 2007 75 cl, bouteille
13,00 €